• EFL

Cette IA est capable d’identifier plus de 200 000 plantes juste en les regardant

Le Machine learning (apprentissage automatique) a encore fait des merveilles. Une intelligence artificielle est maintenant capable d’identifier les plantes séchées composant un herbier très fourni… juste en les regardant, rapporte Nature, d’après une étude publiée sur BMC Evolutionary Biology.



Un herbier est une collection de plantes séchées et pressées entre des feuilles de papier, généralement soigneusement composé par les chercheurs. Le monde en compte environ 3 000, abritant un nombre estimé à 350 millions d’espèces – dont seule une petite partie a été numérisée.

Erick Mata-Montero de l’Institut de technologie de Cartago au Costa Rica, et le botaniste Pierre Bonnet du CIRAD ont décidé de mettre un algorithme à rude épreuve en organisant une sorte de blind test végétal, dans le but de tester sa reconnaissance des végétaux. Ils lui ont ainsi fait dévorer plus de 260 000 scans tirés d’herbiers, contenant plus d’un millier d’espèces différentes. L’IA a relevé le défi et s’en est sortie avec 80 % de précision (soit 208 000 plantes). La bonne réponse se trouvait 90 % du temps dans les cinq suppositions effectuées par l’algorithme.


De quoi effrayer les taxinomistes, que Pierre Bonnet tient à rassurer : « Les gens pensent que ce genre d’avancées technologiques pourraient finir par faire perdre sa valeur à l’expertise botanique humaine. Mais ce n’est pas le cas. Cette prouesse a été rendue possible uniquement grâce au travail humain. Qui plus est, on a également encore besoin d’humains pour vérifier la véracité des résultats apportés. » Et pour faire des herbiers.



Sources : Nature / BMC Evolutionary Biology / Ulyces


4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout