• EFL

Les cerisiers en fleurs de Damien Hirst

Dernière mise à jour : 11 mars

La Fondation Cartier pour l’art contemporain dévoile Cerisiers en Fleurs, l’exceptionnelle nouvelle série de tableaux de Damien Hirst.

… Et autant dire qu’on est loin ici des créations sulfureuses qu’on lui connait, obsédées par la mort et tout ce qui s’y rattache.

L’artiste reprend ses pinceaux, revisitant la technique pointilliste pour faire de ses points de peinture des bourgeons prêts à éclore. Pour cet accrochage unique, il propose une exposition XXL avec des toiles pouvant dépasser les 7 mètres d’envergure, nous plongeant dans une forêt de cerisiers géants, un arbre légendaire revisité ici jusqu’à frôler l’abstraction.

Hirst a réalisé une série de 107 toiles sur ce thème – déjà toutes vendues à des collectionneurs – et nous avons l’immense privilège d’en admirer ici une trentaine, en exclusivité mondiale, pour cet artiste qui n’avait jamais eu d’exposition institutionnelle en France.

Si certains se lassent vite de l’approche répétitive de l’artiste, d’autres au contraire se laissent envouter par la ronde voluptueuse des pétales, s’approchent pour découvrir l’étonnante palette de l’artiste, osant des tonalités électrisantes comme le rouge vif, le vert acidulé ou le bleu nuit. C’est cette expérience inédite que nous propose l’artiste, se laisser submerger par les œuvres, se perdre dans les toiles jusqu’à ne plus rien distinguer, s’approcher pour observer les impressionnantes masses de peinture qui nous semblaient si subtiles et délicates de loin. Des points qui ont la taille de meringues, comme s’il avait fallu un tube de peinture entier pour chaque touche. Des masses si épaisses qu’elles mettront encore une dizaine d’année à sécher, puis se craquelleront avec le temps, s’effriteront peut-être, en écho avec le caractère éphémère de la fleur de cerisier, qui tombe sans même avoir eu le temps de faner… Peut-être que ces arbres enivrants ne sont pas tant une ode à la vie qu’une invitation à profiter de la beauté du monde avant qu’il ne s’effondre sans prévenir...



"Les Cerisiers en Fleurs parlent de beauté, de vie et de mort. Elles [les toiles] sont excessives – presque vulgaires. Comme Jackson Pollock abîmé par l’amour. Elles sont ornementales mais peintes d’après nature. Elles évoquent le désir et la manière dont on appréhende les choses qui nous entourent et ce qu’on en fait, mais elles montrent aussi l’incroyable et éphémère beauté d’un arbre en fleurs dans un ciel sans nuages. C’était jouissif de travailler sur ces toiles, de me perdre entièrement dans la couleur et la matière à l’atelier. Les Cerisiers en Fleurs sont tape-à-l’œil, désordonnées et fragiles, et grâce à elles je me suis éloigné du minimalisme pour revenir avec enthousiasme à la spontanéité du geste pictural." Damien Hirst


Et le parfum dans tout ça ?


Lorsqu’elle est intégrée dans les parfums, la fleur de cerisier cache un message très poétique. Tout en légèreté, elle sert également à nous projeter à l'autre bout du monde, nous faisant vivre un voyage au cœur de l'Asie, d'un simple souffle. Les fleurs de cerisier sont infiniment douces et très féminines. Liées à une tradition ancestrale, elles sont intemporelles et s'adressent donc à toutes les générations de femmes. Leur odeur exalte un parfum à la fois sucré et amer. La fleur de cerisier s’assortie à merveille avec toutes les autres fragrances de fleurs, mais également avec les senteurs fruitées. Notons cependant que sa légèreté racée est très différente du parfum de la cerise en elle-même. L'évocation de la fleur de cerisier en parfumerie rappelle l'ambiance irréelle d'une promenade japonaise à l'ombre de ces arbres, par une belle journée de printemps.


L'exposition Damien Hirst est à voir sans tarder à la Fondation Cartier

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout