• EFL

À quoi devra ressembler l’hospitalité demain ?

Dernière mise à jour : 11 mars



Les attentes et les besoins en termes de services poursuivent leurs transformations sous l’impulsion des jeunes générations et en écho à la crise sanitaire.


L’importance des nouvelles technologies bouleverse les attentes de la clientèle hôtelière, impactant ainsi la configuration des espaces dans les établissements. En pleine mutation, les espaces de vie n’ont plus un usage unique, mais deviennent multifonctions. Nous entrons dans une ère de décloisonnement. Ces configurations offrent par exemple la possibilité de pouvoir travailler, manger ou se détendre dans le lobby. Les chambres doivent être flexibles pour s’adapter autant à la clientèle touristique qu’au business. Le parcours du client dans l’hôtel doit accompagner ce besoin de connexion permanente tout en offrant des sas de décompression sensorielle.


La gestion de l’image et la proximité retrouvée avec ses clients est une autre des grandes tendances que l’on observe. Les boutiques hôtels l’ont bien compris. En effet, elles continuent de se développer en misant sur un travail très pointu autour de leur image avec des concepts forts et une présence sur les réseaux sociaux pour toucher des cibles connectées. Les témoignages des clients sur Instagram remplacent les avis traditionnels et le lieu prend vie sous l’impulsion de ces ambassadeurs et de leurs photographies en situation.



Par ailleurs, après deux années chaotiques, les voyageurs aspirent à une logique de «wellness» même dans le cadre de déplacements professionnels. Les cures de bien-être vont être de plus en en plus proposées mais elles doivent se transformer elles aussi. Au-delà du spa, c’est la recherche de remise en forme globale incluant nutrition et soins qui est l’une des tendances de fond. Les clients vont chercher des experts pour retrouver sommeil, forme physique ou mentale dans des lieux propices à ce besoin de santé et bien-être.


Enfin, des micro aventures en pleine nature constituent des alternatives aux voyages traditionnels, et c’est une opportunité pour l’hospitalité de demain. Ce besoin de retrouver du sens, de l’échange doit permettre aux hôtels des grandes chaines de miser à nouveau sur l’humain et la proximité en proposant des services locaux adéquats.


Dans ce contexte, miser sur les sens et l’olfactif est clé pour accompagner cette transformation. Les parfums ont déjà pénétré l’univers de l’hospitalité depuis plusieurs années mais là encore, de nouveaux scenarii doivent être étudiés et proposés comme le choix de sa senteur par le client ou le travail autour d’un parcours olfactif à l’intérieur de l’établissement.




57 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout